Antibes

CAEPMNS à ANTIBES sessions 2019

Les prochaines sessions du CAEP MNS à Antibes auront lieu :
du 20 au 22 novembre 2019 !

CAEP MNS BNSSA antibes

BNSSA à Antibes – prochaine session automne 2019

Le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) est un brevet national français de sécurité et de sauvetage aquatique permettant de surveiller des piscines privées, des plages publiques ou privées, et d’assister les maîtres nageurs sauveteurs (MNS), les titulaires du Brevet d’État d’éducateur sportif des activités de la natation (BEESAN) ou du Brevet Professionnel JEPS mention « activités de la natation » dans leur activité de surveillance.
Par contre, en aucun cas son titulaire ne devra enseigner la natation contre rémunération.
danger le BNSSA fait maintenant partie des exigences préalables permettant d’accéder à la formation BP JEPS AAN.

piscine BNSSA antibes

DEJEPS plongée 2020 Antibes

Le CREPS Provence-Alpes-Côte d’Azur site d’Antibes met en place une session de formation au DEJEPS « activités de plongée subaquatique » .

Le titulaire du DEJEPS assure les fonctions de directeur technique, de responsable de navire support de plongée, de directeur de plongée, de gestionnaire de structure, d’enseignant jusqu’à 40 mètres (Air et Nitrox) pour les plongeurs, ainsi que de la randonnée subaquatique et de l’apnée.

BPJEPS Plongée subaquatique - Option A : « avec scaphandre »

Ce diplôme s’adresse à des plongeurs expérimentés. Le niveau technique requis minimum est le PA-40 (plongeur apte à évoluer en autonomie dans la zone de 0 à 40 mètres au sens de l’annexe III-14a du code du sport). Il est également demandé au candidat une expérience de 100 plongées au minimum (dont 30 à une profondeur de 30 m ou plus) en milieu naturel attestées par le DTN.

Les candidats doivent également être titulaires du PSE1 (ou équivalent) à jour de sa formation continue, ainsi que du permis côtier (ou équivalent).

La formation est constituée de 4 unités capitalisables :

 UC 1 Etre capable de concevoir un projet d’action

  • Méthodologie de projet
  • Outils organisationnels : calendriers, méthodologie, tableaux de suivi, chronogramme, diagramme de Gantt…
  • Outils de Sciences Humaines et Sociales (SHS) : conduire et animer une réunion, communication, gouvernance…
  • Outils d’évaluation : évaluation diagnostique, évaluation formative, évaluation sommative, questionnaire et enquête…
  • Outils comptables : budgets, bilans, tableaux d’amortissement…

     

UC 2 Etre capable de coordonner la mise en œuvre d’un projet d’action

  • Communication interpersonnelle, de groupe, de masse
  • L’accueil du public
  • Caractéristique de publics types (Enfant, sénior, personnes en situation de handicap…)
  • Gestion et promotion d’un centre de plongée
  • Management et gestion d’équipe

UC 3 Etre capable de conduire une démarche de perfectionnement sportif en randonnée et plongée subaquatiques

  • Conduite de palanquée dans la zone 0/40m
  • Encadrement et animation en randonnée subaquatique et en apnée
  • Contextualisation des différents apports théoriques en plongée
  • Utilisation et gestion d’un navire support de plongée, des équipements et matériels de plongée
  • Usage du nitrox et gestion d’une station de gonflage air et nitrox

UC 4 Etre capable d’encadrer la randonnée et la plongée subaquatiques en sécurité

  • La direction de la plongée en toutes zones et pour tout type de plongée (Sec, tombant, nuit, dérivante, épave…)
  • Formation pratique et théorique des plongeurs pour la zone 0 à 40m

Toutes les informations sont disponibles :
fiche info + dossier d’inscription DEJEPS plongée

Hippolyte Machetti et Sidoine Dantès: Meilleur Espoir 2017 de voile

Le dimanche 3 décembre 2017, plusieurs marins ont été récompensé lors du Salon Nautique International de Paris qui s’est déroulé du samedi 2 décembre au dimanche 10 décembre 2017. Ce salon est l’occasion d’exposer des bateaux, des nouveaux équipements et de promouvoir aussi toutes les activités nautiques. C’était aussi l’occasion de récompenser les marins les plus méritants sur l’année civile écoulée.

Thomas Coville a été logiquement nommé Marin de l’année 2017 après ses fabuleux record du tour du monde en multicoque en solitaire en rejoignant Brest avec plus de 8 jours d’avance sur le temps de référence (49 jours, 3 heures et 7 minutes) et de la traversée de l’Atlantique Nord en multicoque et en solitaire ( 4 jours, 11 heures, 10 minutes et 23 secondes).

Mais nous retiendrons tout particulièrement le trophée de Meilleur Espoir 2017 attribué à Sidoine Dantès et Hippolyte Machetti. Ces deux jeunes marins, actuellement polistes au Pôle France de voile de Marseille, représentent le bel avenir de la voile française. Ils ont réalisé une année exceptionnelle: ils sont tout simplement champions du monde Jeunes 470 (le 470 est un voilier monocoque en double dont le dériveur est rétractable) depuis septembre dernier et leur victoire au Japon. Ce titre venait à la suite d’une superbe 4ème place obtenue aux championnats du monde Senior 470 en juillet en Grèce. Ces performances sont brillantes surtout dans l’optique des Jeux Olympiques et plus particulièrement ceux de Paris en 2024.

Ils sont aussi les représentants d’une formation française qui fonctionne. En effet, ces jeunes hommes proviennent du Pôle espoir de voile du CREPS PACA-Site d’Antibes; un endroit où ils semblent se sentir bien puisqu’ils sont encore aujourd’hui membres de la Société des Régates d’Antibes. Ils ont donc poursuivi leur formation au Pôle France de Marseille, qui depuis sa création en 1996, a produit une quantité importante de champions et apporté de nombreuses médailles nationales et internationales. Leur formateurs sont donc, eux aussi, récompensés à travers ce prix.

Il convient donc de les féliciter pour leur magnifique année 2017 en leur souhaitant une année 2018 aussi réussie voire plus. Bravo à eux!

Questions/réponses avec Adéla Cernousek

Nous avons posé quelques questions à Adéla Cernousek, jeune golfeuse du Pôle espoir de golf du CREPS PACA-Site d’Antibes et récente gagnante du tournoi fédéral de Biarritz-Chiberta (du 27 au 29 octobre 2017) en catégorie benjamine (U14), elle nous parle de ses sensations durant ce tournoi et durant la sélection en équipe de France minimes/benjamins qui a suivi ainsi que de la vision qu’elle a pour la suite de sa jeune carrière.

Adéla Cernousek

Q/ Quelles ont été vos sensations avant, pendant et après le tournoi fédéral de Biarritz Chiberta? Vous attendiez vous à cette victoire et surtout à une telle performance?

Adéla: « Je me sentais pas trop en forme en partant à Biarritz, en arrivant là-bas pendant les parties d’entraînements mon niveau de jeu s’élevait petit à petit. Je ne m’y attendais pas réellement à cette victoire mais je la voulais vraiment ».

Q/ Quelle a été votre réaction à votre sélection en équipe de France benjamins/minimes et à votre succès contre l’Espagne?

Adéla : « J’étais super contente de pouvoir faire le France/Espagne. Et puis j’étais très contente que mon jeu reste le même que la semaine juste avant au tournoi fédéral jeune ».

Q/ Quels sont vos objectifs à court moyen et long terme ?

Adéla : « Pour la saison prochaine, mon objectif est d’améliorer mon ranking mondial , afin d’être sélectionnée pour les championnats d’Europe par équipes avec l’équipe de France ».

Q/ Selon vous, qu’est ce qui vous manque encore pour pouvoir avoir une carrière professionnelle accomplie plus tard?

Adéla : « Mon putting me pose problème assez régulièrement à cause de ma mauvaise lecture de pente, donc je pense que c’est un élément qui me manque réellement ».

Q/ Quel est votre sportif ou sportive préféré(e) ?

Adéla : « Ma sportive préférée est Lydia Ko, je l’admire beaucoup, elle est la joueuse la plus jeune à avoir gagné un majeur, elle est toujours très souriante, et puis son putting est vraiment très performant ».

Q/ Y a t-il un ou plusieurs sports que vous suivez autre que le golf ?

Adéla : « Je suis le volleyball car mes parents étaient professionnels mais aussi le hockey sur glace et le tennis qui sont des sports très populaires en République tchèque ».

Q/ Selon vous, quelle est votre plus grosse qualité ? Et votre plus grand défaut ?

Adéla : « Je pense que mon plus gros défaut est mon perfectionnisme. Et ma plus grande qualité est très certainement ma joie de vivre ».

Q/ Si vous aviez le choix, vous préfèreriez être numéro 1 au ranking mondial golf féminin ou être championne olympique et gagner la Solheim Cup ?

Adéla : « Les deux si je pouvais, mais je préférerais rester numéro 1 au ranking mondial le plus longtemps possible ».

Merci Adéla de ta disponibilité et bonne chance pour la suite de ta carrière !