Antibes

CREPS PACA-Site d’Antibes: des championnats de France en petit bassin réussis !

Du 30 novembre au 3 décembre 2017, les championnats de France en petit bassin se déroulaient à Montpellier, l’occasion pour les nageuses et nageurs du pôle France et Espoir du CREPS PACA-Site d’Antibes de s’illustrer. Et le bilan est très satisfaisant. Avec trois titres de champions de France et trois vice-champions de France, les jeunes athlètes ont montré qu’ils étaient prêts à s’imposer sur la scène nationale.

Camille GHEORGHIU

Tout d’abord, Camille GHEORGHIU qui, ne se contentant pas de ses troisièmes places sur le 50 et le 100 mètres dos, a raflé le titre de championne de France sur le 200 mètres avec un temps de 2 minutes 6 secondes et 73 centièmes ! A noter aussi la belle performance de Bertille COUSSON qui s’impose en finale B (finale comportant les nageurs classés de la 10ème à la 20ème place durant les séries) sur le 50 mètres et atteint la finale A sur le 100 mètres et le 200 mètres, finissant respectivement à la 8ème et 9ème place. Il faut aussi féliciter Margot CACHOT pour son accession à la finale A du 50 mètres papillon, où elle terminera à la 7ème place, mais surtout pour avoir réaliser lors de cette finale, la meilleure performance française dans la catégorie « 15 ans » avec un temps de 27 secondes et 25 centièmes. Elle participera aussi à la finale A sur le 100 mètres où elle finira à la 5ème place tandis que sa camarade Lou GUIRADO obtiendra la première place en finale B. Bravo à elles !

Margot CACHOT

Chez les hommes, les résultats sont tout aussi satisfaisants. Nans ROCH a dominé de la tête et des épaules la finale du 200 mètres papillon et s’offre le titre de champion de France avec un temps de 1 minute 53 secondes et 71 centièmes devant son camarade Jordan COELHO, vice-champion de France avec un temps de 1 minute 55 secondes et 44 centièmes. Jordan s’adjugera la 5ème place sur le 100 mètres tandis que Nans finira 3ème et 6ème sur le 50 et participera aussi à la finale du 50 mètres dos où il finira 6ème.

Nans ROCH

Les autres performances notables sont celles de Guillaume LAURE et Paul BEAUGRAND. Guillaume a tout simplement obtenu le titre de champion de France sur le 200 mètres 4 nages avec un temps de 1 minute 57 secondes et 82 centièmes. Il se positionne à la 3ème place sur le 400 mètres de la même discipline. Paul, quant à lui, a impressionné  par ses performances pour son jeune âge (il est né en 2000), il finit 7ème sur le 800 mètres nage libre mais surtout 4ème sur le 1500 mètres avec un temps de 15 minutes 1 seconde et 23 centièmes. Son camarade Damien Joly a lui aussi eu de très bons résultats finissant 2ème  sur les 800 et 1500 mètres nage libre. Bravo à eux !

Guillaume LAURE

Le bilan global de ces championnats de France est très positif. Outre les trois titres glanés, les nageuses et nageurs antibois ont participé à une grande majorité des finales des différentes disciplines (31 épreuves disputées, 23 finales A, B et C confondues). Prochaine échéance importante : les championnats d’Europe en petit bassin à Copenhague (Danemark) du 13 au 17 décembre 2017. Courage à eux et encore bravo !

BNSSA à Antibes – session printemps 2018

INSCRIPTIONS AVANT LE 15 JANVIER 2018.

Le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) est un brevet national français de sécurité et de sauvetage aquatique permettant de surveiller des piscines privées, des plages publiques ou privées, et d’assister les maîtres nageurs sauveteurs (MNS), Brevet d’État d’éducateur sportif des activités de la natation (BEESAN) ou Brevet Professionnel JEPS mention « activités de la natation » dans la surveillance.
Par contre, en aucun cas son titulaire ne devra enseigner la natation contre rémunération.
danger le BNSSA fait maintenant partie des exigences préalables permettant d’accéder à la formation BP JEPS AAN.

piscine BNSSA antibes

CREPS PACA-Site d’Antibes: Le trampoline antibois aux Championnats du monde

Du 9 au 12 novembre 2017, se déroule à Sofia (Bulgarie) la trente-deuxième édition des Championnats du monde senior de trampoline ; l’occasion pour les jeunes trampolinistes antibois de se montrer.

En effet, trois athlètes composant la délégation française proviennent du Pôle France d’Antibes : Léa LABROUSSE, Josuah FAROUX et Alan BOUATTOU.

Léa LABROUSSE

Engagés aussi bien en compétition individuelle qu’en trampoline synchronisé, ils auront à cœur de performer malgré la rude concurrence japonaise, chinoise et même biélorusse.

Josuah FAROUX

Dans un entretien avec le quotidien Nice-Matin, le responsable du pôle antibois, Franck Bardy a clairement fixé les objectifs de chacun de ses sportifs.

Alan BOUATTOU

Léa et Josuah visent les demi-finales en trampoline individuel. Ce dernier essayera d’atteindre la finale de trampoline synchronisé avec Alan après leur quatrième place très encourageante aux Jeux mondiaux de Wrocław (24 au 26 Juillet 2017) et malgré quelques difficultés rencontrées lors de la Coupe du monde (7 et 8 octobre 2017) à Valladolid où ils n’ont pu se contenter que d’une vingtième place.

Léa quant à elle tentera de confirmer, avec sa coéquipière Marine JURBERT (Pôle Bois-Colombes), la très belle médaille de bronze acquise en Coupe du monde en Espagne en trampoline synchronisé.

Sofia ne se contentera d’accueillir les Championnats du monde senior mais aussi les Championnats du monde par catégorie d’âge appelés « Compétitions mondiales » (16 au 19 novembre 2017) dans lesquels trois polistes antibois seront aussi de la partie. En trampoline individuel 17-21 ans, Alan BOUATTOU, qui sortira de la compétition senior, sera accompagné de Noé CHEMEL (à droite sur la photo ci-dessous) et Julian CHARTIER (à gauche sur la photo ci-dessous). Ses deux camarades seront aussi sur la ligne de départ du trampoline synchronisé en 17-21 ans.

Julian CHARTIER et Noé CHEMEL

Nous souhaitons donc à nos polistes beaucoup de réussite et de succès dans ces deux échéances importantes ! Bonne chance à vous !

Maxime BEAUMONT vice-champion olympique de Kayak en visite au CREPS PACA-Site d’Antibes

Le 09 octobre 2017, le CREPS PACA – Site d’Antibes a eu le privilège de recevoir dans ses murs le vice-champion olympique de Rio, Maxime BEAUMONT.

Le kayakiste français de 35 ans a remporté en 2016 la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Rio en K1 sur 200 mètres (course en ligne).

De nombreuses fois médaillé en championnats du Monde ou d’Europe, vice-champion du Monde en 2015, vainqueur de la coupe du Monde 2017 ; il le dit : son seul objectif désormais, c’est d’obtenir l’or à Tokyo.

Maxime BEAUMONT nous explique les suites de sa médaille à Rio. Il a d’abord connu une période compliquée au retour des Jeux Olympiques : les nombreuses sollicitations, une grande notoriété auquel il n’était pas habitué, engendrés par la médaille d’argent.
Puis la deuxième partie de l’année 2017 lui a permis de reprendre ses habitudes d’entraînement, et de repartir sur de bonnes bases pour remporter la coupe du monde en 2017.

Désormais, le kayakiste est dans une période de « repos » avec un seul entrainement par jour ; car, à l’heure actuelle, sa grande priorité est de réussir le concours de professeur de sport du Ministère des sports.

En effet, ce sportif de haut niveau s’apprête à passer les 24 et 25 octobre prochains les oraux du concours de professeur de sport, ayant réussi l’épreuve écrite.
Maxime BEAUMONT est actuellement sur un poste de l’INSEP réservé aux sportifs de haut niveau, détaché à la fédération française de canoë-kayak sur une mission de formation des cadres.
Cette expérience professionnelle est pour lui une aubaine car elle lui permet de développer des compétences dont il aura besoin pour l’oral du concours de professeur de sport.

Maxime BEAUMONT a mis en avant les difficultés d’être un sportif de haut niveau, ayant une activité professionnelle, pour la préparation de ce type de concours. Il parle de la préparation de deux concours : l’un sportif et l’autre professionnel. Mais en tant que sportif il s’est donc fixé des priorités : tout d’abord la réussite du concours puis la médaille d’or à Tokyo.

La venue de Maxime BEAUMONT à l’évènement Festi’Pal le week-end dernier, lui a permis de venir quelques jours en immersion au sein du CREPS PACA – Site d’Antibes.
En effet, dans l’optique de la préparation de son concours de professeur de sport, il a pu bénéficier de l’expérience des professeurs de sport en place, découvrir les métiers et le fonctionnement du CREPS, et ainsi voir la pratique et les problématiques d’une telle structure.

L’exemple de Maxime BEAUMONT, vice-champion olympique, ayant une activité professionnelle et préparant le concours de professeur de sport, doit inspirer tous les sportifs de haut niveau du CREPS PACA – Site d’Antibes. Il illustre à merveille la réalisation d’un double projet réussi car il a brillamment réussi à obtenir son concours de professeur de sport. Félicitations à lui mais aussi à Sébastien MARTINY, ancien pensionnaire du CREPS PACA-Site d’Antibes, qui finit major de cette belle promotion !

CAEPMNS à ANTIBES sessions 2018 à venir

La prochaine session du CAEP MNS à Antibes aura lieu :
du 30 mai au 1er juin 2018 !

CAEP MNS BNSSA antibes