CREPS PACA-Site d’Antibes: l’équipe de France de hockey sur gazon en stage

Du 20 au 28 janvier, l’équipe de France de hockey sur gazon a décidé de se regrouper à Antibes sur le site du CREPS pour préparer sa saison. En effet, les Bleus ont affronté le Pays de Galles trois fois sur la Côte d’Azur ( le 26, 27 et 28 janvier) au stade en synthétique de la Fontonne, tout récemment rénové. Trois matchs synonymes de trois victoires pour les français: le premier match du vendredi 26 Janvier s’est conclu sur un score de 4 à 0, le second du lendemain fut plus serré avec un score final de 1 but à 0; enfin le dernier test match du dimanche a conforté la domination française avec une victoire 2 à 0 contre l’équipe galloise. L’équipe de France commence donc de la plus belle des manières son année 2018. Ces matchs ont aussi été l’occasion de peaufiner tactiquement et physiquement les joueurs et de leur permettre de s’adapter à leur nouveau coach Jeroen DELMEE à qui le poste a été confié depuis la fin octobre 2017.

N’ayant eu que trois petits jours de stage à l’INSEP en novembre dernier depuis sa prise de fonction, cette semaine a été essentielle à l’entraîneur pour créer une alchimie d’équipe et commencer à se focaliser sur l’échéance importante de cette année 2018: la Coupe du Monde à Bhubaneswar en Inde du 28 novembre au 16 décembre. Après quasiment 30 ans d’absence, l’équipe de France va retrouver cette compétition après deux septièmes places acquises à Barcelone en 1971 et à Lahore au Pakistan en 1990. L’objectif est clair: intégrer le top 10 mondial. Actuellement 16èmes au ranking mondial, les français auront à coeur de performer dans cette compétition après leur belle qualification. L’effectif tricolore a aussi un autre but clair et précis même si plus lointain: les Jeux Olympiques de Paris de 2024.

Cet événement représente le point d’orgue de la carrière de la majorité des athlètes français, et l’équipe de France de hockey sur gazon ne fait pas exception. Avec une génération jeune et talentueuse, composée notamment des champions du monde junior 2013, cet effectif peut se projeter jusqu’aux Jeux Olympiques parisiens et travaille aussi dans la perspective d’être compétitifs en 2024.

Il s’agit donc d’une saison-clé pour le hockey sur gazon français et pour ses représentants; un nouveau staff, de nouveaux objectifs et, par conséquent, une nouvelle dynamique s’installent dans ce groupe talentueux à qui l’on souhaite de réussir !